Température d’inflammation

Contact

Besoin de toute urgence d’une mise à jour de sécurité ? Alors n’hésitez pas à nous appeler :

+49 (0) 69 30530012 ou laissez-nous un message :

Le présent formulaire recueille et traite votre adresse e-mail et, si vous les indiquez de plein gré, également votre nom et votre entreprise. En utilisant ce formulaire, vous donnez votre accord pour la conservation et le traitement de vos données par ce site Internet. Vous confirmez avoir lu la déclaration sur la protection des données et en acceptez les termes.

Pour vous protéger contre le spam, ce formulaire utilise des questions anti-spam simples.

Quelle est la cinquième lettre de l'alphabet ?

TEMPÉRATURE D’INFLAMMATION

LA TEMPÉRATURE D’INFLAMMATION EST L’UNE DES PLUS IMPORTANTES CARACTÉRISTIQUES RELEVANT DE LA SÉCURITÉ POUR LES GAZ, LES LIQUIDES ET LEURS VAPEURS.

Celle-ci désigne la température de surface la plus basse à laquelle une substance ou un mélange combustible s’enflamme à l’air ambiant sur une surface chaude sans aucune source externe d’inflammation. Elle peut être considérée comme une grandeur pour l’auto-inflammabilité d’une substance ou d’un mélange (comp. règlement CE 440/2008).

De même que pour le point d’éclair, la température d’inflammation d’une substance ou d’un mélange n’est pas une constante physico-chimique propre à la substance. Des facteurs déterminants peuvent être ici par exemple le volume de l’atmosphère ou la nature de la surface chaude et la quantité de substance.

Dans le cadre d’un essai d’inflammation, on introduit une quantité définie d’un échantillon à tester dans une fiole Erlenmeyer ouverte et à température régulée, chauffée dans un four électrique. On observe si, à une température respectivement sélectionnée, une inflammation de la quantité de l’échantillon se produit à la surface de la fiole Erlenmeyer dans le laps de temps imparti. En premier lieu, on détermine la température la plus basse à laquelle on ne constate plus d’inflammation, puis on fait évoluer la quantité de l’échantillon (1 à 10 gouttes). Le dosage peut s’effectuer manuellement ou au moyen d’un dispositif de dosage automatique.

Structure schématique de l’appareillage d’essai

La détermination de la température d’inflammation s’effectue entre autres selon l’une ou l’autre des normes DIN 51794 et DIN EN 14522, dont les méthodes de mesure sont pratiquement semblables. Mais compte tenu du fait que la détermination du résultat interprété comme « température d’inflammation » varie légèrement en fonction des deux normes ci-dessus mentionnées, on indique toujours la température d’inflammation en faisant référence à la norme DIN utilisée.

Tableau 1 : Différences dans le cadre de la détermination de la température d’inflammation selon les normes DIN en vigueur.

DIN 51794 DIN EN 14522
Nombre de mesures 3 séries de tests

Divergence admissible des résultats

≤ 10 K pour températures jusqu‘à 300 °C

≤ 20 K pour températures à partir de 300 °C par nouvelle série de tests

3 séries de tests

Divergence des résultats >2% pour deux séries de tests supplémentaire

Indication du résultat Température d’inflammation
Température la plus basse des 3 séries de tests, arrondie à un multiple entier de 5 °C Température la plus basse des 3 séries de tests, diminuée de 1,5 %, arrondie à un nombre entier

Cette détermination de la température d’inflammation s’applique aussi bien en entreprise que pour l’enregistrement des produits chimiques (REACH) dans les dossiers IUCLID6.

Elle fournit des informations précieuses, en particulier pour son utilisation en milieu industriel, afin de déterminer les classes de températures à prendre en compte au sein de l’entreprise et pour ainsi déterminer les appareils qui peuvent être mis en œuvre. En général, ces derniers sont déjà catégorisés dans différentes classes de température (voir Tableau 2).

Tableau 2 : Vue d’ensemble des différentes classes de température et de la température d’inflammation concernée.

Classe de température Température d’inflammation TZ [°C]
T1 > 450
T2 300 < TZ ≤ 450
T3 200 < TZ ≤ 300
T4 135 < TZ ≤ 200
T5 100 < TZ ≤ 135
T6 85 < TZ ≤ 100

C’est avec plaisir que nous vous assisterons pour la détermination des caractéristiques, ainsi que pour l’interprétation des résultats qui seront directement en relation avec votre propre installation.

Bibliographie
[1] Règlement CE 440/2008, A.15.

[2] DIN 51794 (2003) : Essai des hydrocarbures d’huile minérale – Détermination de la température d’inflammation

[3] DIN EN 14522 (2005) : Détermination de la température d’inflammation des gaz et des vapeurs.

[4] TRBS 2152 : Atmosphères explosives dangereuses.