Explosivité des poussières dans le tube de Hartmann

Contact

Besoin de toute urgence d’une mise à jour de sécurité ? Alors n’hésitez pas à nous appeler :

+49 (0) 69 30530012 ou laissez-nous un message :

Le présent formulaire recueille et traite votre adresse e-mail et, si vous les indiquez de plein gré, également votre nom et votre entreprise. En utilisant ce formulaire, vous donnez votre accord pour la conservation et le traitement de vos données par ce site Internet. Vous confirmez avoir lu la déclaration sur la protection des données et en acceptez les termes.

Pour vous protéger contre le spam, ce formulaire utilise des questions anti-spam simples.

Quelle est la capitale de l'Allemagne ?

Détermination de l’explosivité des poussières (screening) à l’aide du tube de Hartmann

L’explosivité des poussières d’un produit peut être examinée à l’aide du tube de Hartmann. Cette examen est réalisé conformément à la norme DIN EN ISO 80079-20-2 ou VDI 2263-1.

A cet effet, on introduit la matière à tester à raison de différentes concentrations dans le tube de Hartmann et on la met en turbulence par l’injection d’un jet d’air comprimé. On teste alors si la matière mise en turbulence dans le tube peut être enflammée par une étincelle électrique libérant une énergie > 1 J ou par une source d’allumage par filament incandescent libérant une énergie > 10 J. Une propagation de la flamme venant de la source d’inflammation est considérée comme une inflammation. La concentration du mélange poussières-air dans le tube de Hartmann se laisse varier progressivement entre 100 g/m³ et 4.000 g/m³. L’évaluation du résultat des essais s’effectue de manière visuelle.

La détermination de l’explosivité des poussières dans le tube de Hartmann s’effectue par un système de dépistage (screening). Ce screening permet de classer une poussière comme explosive s’il se produit une inflammation dans le cas d’une des deux sources d’inflammation mentionnées (inflammation par étincelle ou inflammation par filament incandescent). Ce procédé de screening dans le tube de Hartmann ne permet cependant pas d’exclure entièrement l’explosivité d’une matière. Si le résultat d’inflammation par étincelle et le résultat par filament incandescent sont tous deux négatifs, il est alors nécessaire, pour obtenir une certitude, de réaliser un test d’explosivité des poussières en sphère de 20 litres conformément à la norme DIN EN ISO 80079-20-2.

Explosivité des poussières dans le tube de Hartmann