Classification de transport des substances dangereuses : substances explosives conformément au règlement CLP et au Droit des transports ONU (matières explosives)

Contact

Besoin de toute urgence d’une mise à jour de sécurité ? Alors n’hésitez pas à nous appeler :

+49 (0) 69 30530012 ou laissez-nous un message :

Le présent formulaire recueille et traite votre adresse e-mail et, si vous les indiquez de plein gré, également votre nom et votre entreprise. En utilisant ce formulaire, vous donnez votre accord pour la conservation et le traitement de vos données par ce site Internet. Vous confirmez avoir lu la déclaration sur la protection des données et en acceptez les termes.

Pour vous protéger contre le spam, ce formulaire utilise des questions anti-spam simples.

Quelle est la capitale de l'Allemagne ?

Classification de transport des substances dangereuses : substances explosives conformément au règlement CLP et au Droit des transports ONU (matières explosives)

Les substances, les mélanges ou les produits qui sont prévus pour le transport doivent être impérativement classifiés en fonction de leurs caractéristiques de dangerosité. Une classe de substances pour laquelle il convient d’apporter une attention toute particulière est celle des substances explosives.

Afin de traiter cette problématique de manière coordonnée sur le plan international, des lignes directrices communes se rapportant aux critères à examiner pour le transport des matières dangereuses ont été définies dans le cadre des Nations Unies, notamment dans le règlement „Manuel d’épreuves et de critères ONU“. Conformément à ce règlement, il est impératif, pour toutes les substances, tous les mélanges ou tous les produits, d’apporter la preuve de l’existence avérée de propriétés explosives. Dans le cas des substances potentiellement explosives, il convient de vérifier si celles-ci demeurent toutefois transportables et selon quelles quantités elles restent encore manipulables en toute sécurité en situation de transport.

Dans les séries d’épreuves ONU 1 et 2, on détermine si la substance à tester possède des propriétés explosibles et si, en conséquence, il convient de la répertorier dans la classe 1 en tant que substance explosive (série 1) ou si son potentiel explosif est trop faible pour une classification dans la classe 1 (série 2).